Sommeil et alimentation : les meilleurs et les pires aliments pour bien dormir

26 janvier 2024

Un bon sommeil est essentiel pour une santé optimale, et pourtant, il nous échappe parfois. La qualité de notre sommeil peut être grandement influencée par ce que nous consommons, notamment dans les heures précédant le coucher. Pourtant, nous ne réalisons pas toujours le pouvoir que notre assiette détient sur nos nuits. Alors, quels sont les aliments pour bien dormir et ceux à éviter pour favoriser un sommeil réparateur ?

Les aliments amis du sommeil

La mélatonine, souvent appelée "hormone du sommeil", régule votre cycle veille-sommeil. Des aliments comme les cerises, les noix, et les grains entiers contiennent naturellement cette hormone et peuvent vous aider à trouver le sommeil plus facilement.

Lire également : Le régime flexitarien est-il compatible avec la musculation ?

Le tryptophane est un acide aminé essentiel qui aide à produire de la sérotonine, précurseur de la mélatonine. Des aliments comme la dinde, les œufs et le fromage sont de bonnes sources de tryptophane.

Le magnésium est un minéral qui joue un rôle dans plus de 300 réactions enzymatiques dans le corps, y compris celles qui régulent le sommeil. Les épinards, les amandes et les bananes sont des exemples d'aliments riches en magnésium.

A voir aussi : Quelle est la fourchette de prix moyenne pour un utilitaire d'occasion?

Des collations légères contenant des glucides complexes, comme les flocons d'avoine ou le pain complet, peuvent favoriser un endormissement plus rapide en augmentant le niveau de tryptophane dans le sang.

En incorporant ces aliments dans votre repas du soir, vous posez les fondations pour une nuit de sommeil paisible. Néanmoins, assurez-vous de manger léger, car un estomac trop plein peut perturber votre sommeil. Suivez un lien vers le blog d'un spécialiste sur le sujet pour trouver davantage de conseils.

Les pires ennemis du sommeil

La caféine est un stimulant bien connu qui peut vous maintenir éveillé. Elle se trouve dans le café, le thé, les sodas et même dans certaines variétés de chocolat noir. Soyez attentif à votre consommation de ces produits, surtout dans l'après-midi et le soir.

Les mets épicés et riches en gras peuvent provoquer des brulures d'estomac et des troubles digestifs, perturbant ainsi votre sommeil. Si vous êtes sensible aux épices ou aux aliments gras, privilégiez un diner plus doux pour votre système digestif.

Bien que l'alcool puisse initialement vous détendre et vous aider à vous endormir, il perturbe les cycles du sommeil et peut mener à un sommeil non réparateur.

Les aliments contenant des sucres raffinés peuvent entraîner des fluctuations de la glycémie, ce qui peut interrompre votre sommeil.