Découvrez l’ocarina : un instrument de musique ancestral au son envoûtant

L’ocarina est un instrument de musique à vent. Traditionnellement, il arbore la forme d’un navet ou d’une goutte d’eau. Il est généralement fabriqué en argile, en porcelaine ou en céramique. Ses nombreux trous servent à produire différentes notes. Les origines de l’ocarina remontent à l’Antiquité. Des modèles en terre cuite ont été découverts en Amérique du Sud et en Asie. Cependant, l’ocarina moderne est apparu en Italie au 19ème siècle. Il a été inventé par le potier Giuseppe Donati.

Caractéristiques de l’ocarina 

Outre les ocarinas traditionnels, vous trouverez également des versions en métal, en plastique et en bois. Le nombre de trous varient de 4 à 12 selon les modèles. Ils sont disposés sur la surface de l’ocarina de manière à ce que chacun d’entre eux corresponde à une note précise. Pour jouer de la musique, il suffit de couvrir partiellement ou complètement les trous avec les doigts et de souffler dans l’instrument. Chaque type d’ocarinas possède ses propres particularités en termes de sonorité et de possibilités de jeu. Par exemple, l’ocarina diatonic est conçu pour jouer des mélodies simples tandis que l’ocarina chromatique permet de jouer des notes accidentelles et des gammes plus complexes. Certains modèles  sont, par ailleurs, équipés d’un système de double chambre. Ce dispositif a pour but de produire des harmoniques riches et profondes. Découvrez de nombreuses autres informations sur le site officiel traitant des instruments du monde.

Comment jouer de l’ocarina ?

Il est relativement simple de jouer de cet instrument, même pour les débutants. Il faut tenir l’ocarina avec les deux mains, en le maintenant fermement pour éviter les vibrations indésirables. Les doigts de la main droite sont ensuite placés sur les trous supérieurs de l’ocarina. Quant aux doigts de la main gauche, ils doivent se positionner sur les trous inférieurs.

Pour produire une note, soufflez doucement dans l’ocarina tout en couvrant les trous correspondants avec les doigts. Plus vous bouchez de trous, plus la note produite est grave. Pour jouer une mélodie, il suffit de suivre la partition en couvrant les orifices au bon moment. Le contrôle de la respiration est également important. En effet, pour produire des notes claires et précises, il faut souffler doucement et régulièrement dans l’instrument. Pour les joueurs expérimentés, il existe des techniques de jeu plus complexes. Le vibrato consiste ainsi à faire osciller la note en modulant la pression d’air dans l’ocarina. 

Utilisation de l’ocarina dans la musique

L’ocarina peut être utilisé dans une grande variété de styles musicaux. En musique classique, cet instrument a été utilisé par des compositeurs tels que Johann Sebastian Bach et Wolfgang Amadeus Mozart. Plus récemment, il a été utilisé dans des musiques de films, comme dans la bande originale du film « Le Dernier Empereur » composée par Ryuichi Sakamoto. Dans la musique traditionnelle italienne, l’ocarina est souvent utilisé dans la musique folklorique de la région des Marches. Au Pérou, il constitue un élément important de la musique andine traditionnelle.

 

Previous post Quels matériaux utiliser pour construire une terrasse en bois?
Next post Explorez l’ocarina : un instrument de musique antique aux sonorités captivantes